Rétrospective: Amritavarsham 66

Le dernier tour européen d’Amma a commencé peu après son anniversaire. C’est pourquoi vous n’avez pas encore reçu de newsletter à ce sujet. Un Matruvani* récent contenait un rapport sur l’anniversaire d’Amma que nous aimerions, comme une sorte de rétrospective, vous traduire.

*Matruvani = magazine mensuel de Amritapuri

Les amis d’Amma

Consécration au dharma* : Amritavarsham66

* dharma = dans l’hindouisme le terme ‘dharma’ se réfère principalement à l’action juste, au bon moment, de la bonne manière et pour les bonnes raisons selon les lois universelles de la nature humaine, ce qui mènera à la satisfaction, au bonheur et à la prospérité.

 “Bien que ce soit un temps festif, Amma ressent beaucoup de peine en pensant à toutes les personnes qui souffrent sur terre à cause des catastrophes naturelles, des émeutes et de la violence ». C’est avec ces mots qu’Amma a commencé la conférence donnée le jour de son anniversaire. Ses paroles font écho à sa vision, répétée à maintes reprises ces dernières années :« L’esprit humain et la nature sont tous deux dans un état inquiétant ». Si cette situation ne change pas, nous ne pourrons plus jamais jouir d’une paix de l’esprit ni des bénédictions de la nature. Afin de réaliser ce changement, la grâce divine est nécessaire. Grâce que nous ne mériterons qu’à condition de fournir les efforts indispensables ».
Amma dit: “Dieu ne donnera pas sans engagement personnel. L’effort et la grâce de chacun sont inextricablement liés. Lorsque vous pratiquez avec abandon et discipline les “tapas” (détachement), vous expérimenterez la grâce divine coulant en vous.
Toutes les initiatives et les moments forts des célébrations de Amma ont une chose en commun, elles sont liées au dharma. Amma a donc souligné la nécessité du dharma-bodha: « la conscience de ce qui devrait être et ne pas être fait… Cette prise de conscience est essentielle si nous voulons que toutes nos interactions sociales apportent autant de bien aux autres qu’à nous-mêmes ».
Les cérémonies d’anniversaire sont donc très justement appelées Amritavarsham : ‘un torrent d’amrita ou nectar’. Les anciens sages considéraient l’amrita comme une ambroisie qui les rendait immortels. Mais un cœur noble qui aime et sert les autres de façon désintéressée serait un elixir plus digne. Amma paralyse toute tentative d’attirer l’attention sur elle. Elle profite plutôt de la célébration de son anniversaire pour faire la lumière sur la situation difficile de ceux qui sont dans le besoin et qui souffrent. C’est cette compassion totale et chaleureuse qui fait qu’elle est aimée. Elle est la plus grande bienfaitrice des projets humanitaires et la véritable incarnation du mantra ‘Lokah samastah sukhino bhavantu’ (Que tous les êtres vivants de l’univers trouvent le bonheur et la paix).
Amma voit tous les êtres vivants non seulement comme une grande famille, mais ils forment aussi un tout organique. C’est précisément pour cette raison qu’elle ressent et comprend la douleur des autres. Amma dit : « La clé de la paix mondiale est entre les mains de chacun. Tout comme chaque membre de la famille partage la responsabilité de protéger le foyer, chacun de nous est co-responsable de la paix mondiale. L’amour et l’unité ne sont pas étrangers à la nature humaine, ils sont le véritable fondement de l’existence humaine… Tant que nous ne nous libérerons pas de notre haine et de notre hostilité, toutes nos tentatives pour parvenir à la paix éternelle échoueront. Car ces tentatives seront entachées par nos préférences et nos aversions individuelles… Seuls ceux qui connaissent la vraie paix en eux-mêmes peuvent apporter la paix aux autres ».
Et c’est ce que fait Amma. Le jour de ses 66 ans, Amma a donné abondamment. Après un long programme le matin, elle a commencé à donner le darshan l’après-midi du 27/9. Et elle a continué ainsi jusqu’à 11h le lendemain. Vingt-six heures durant elle est restée assise sans interruption sur la scène. Vers la fin, Amma semblait un peu pâle, mais elle rayonnait de paix et de joie.
L’esprit au-dessus du corps, l’esprit au-dessus de la matière… Quel que soit le nom que nous lui donnons, la vérité indéniable est qu’Amma est un modèle de paix – une paix qui n’est pas affectée par des circonstances extérieures, une paix qui transcende toute compréhension. Puissent ses paroles et actes nous inspirer les efforts nécessaires pour promouvoir un monde dharmique. Puisse la grâce divine couronner nos efforts. Et puisque l’aide aux personnes démunies reste toujours centrale lors de l’anniversaire d’Amma, nous clôturons cette newsletter par une introduction sur l’un des projets d’Amma. Il a été écrit par un bénévole au stand d’information du centre.

En savoir plus sur ‘Live in Labs’.