Amma en direct tous les samedis

Amma
En direct d'Amritapuri
Commence sur Guru Purnima

 
Le monde est toujours aux prises avec le coronavirus et les restrictions sociales mises en place par précaution. Amma sait que ses enfants du monde entier ont du mal à ne pas voir Amma. Pour aider ses enfants à se sentir connectés, le M.A. Center aux États-Unis a mis en place un système de diffusion en direct en ligne. Avec cela, les bhajans d'Amma quotidiens, la méditation des prières pour la paix et des conférences spirituelles par ses moines seront diffusés en direct.
Nous espérons que les enfants d'Amma bénéficieront de ces émissions quotidiennes en direct.
 
L'occasion de participer numériquement commence par la diffusion en direct de l'émission Guru Purnima le dimanche 5 juillet à 9h (IST). Heure d'été européenne (CEST): 05h30 (au matin).
 
Ces retransmissions en direct auront ensuite lieu tous les samedis de 17 h à 21 h (IST). Heure d'été européenne (CEST): 13h30 – 17h30.
Pour plus d'informations sur les diffusions en direct, cliquez ici.
 
Étant donné que les tournées mondiales 2020 ont été annulées à ce jour et qu'il est peu probable que la tournée européenne d'Amma se poursuive, nous vous offrons la possibilité de soutenir les projets humanitaires mondiaux d'Amma à travers ces émissions en direct:
 


 

VZW Vrienden van Amma België* vous remercie pour votre don.
 
Amis d'Amma
 
* VZW Vrienden van Amma België est une organisation à but non lucratif. VZW Vrienden van Amma België n’est pas autorisé à délivrer de certificats fiscaux.

AYUDH: forum en ligne ‘Agir aujourd’hui, pour que demain soit meilleur’

Durant les quinze dernières années, il s’est tenu chaque été un camp international d’AYUDH où plus de 300 jeunes se réunissaient dans l’ashram en Allemagne. A chaque fois il y avait un thème autour duquel nous apprenions et travaillions ensemble, entre autres en participant à des ateliers. Cette année, en raison des mesures sanitaires induites par le coronavirus, une rencontre physique avec les jeunes des différents pays ne peut pas avoir lieu. Chacun trouve cela naturellement très dommage et aurait bien voulu voir ses amis cet été et entendre des discours inspirants.
Heureusement, nous avons trouvé une manière de nous voir, d’écouter ensemble les discours et de suivre les ateliers. Le camp prendra la forme d’un forum en ligne avec la participation des jeunes de toute l’Europe.
Ce forum en ligne aura lieu du
24 au 26 juillet.
Le thème sera:
« Act today, for a better tomorrow »
Ce qui donne en français « Agir aujourd’hui, pour que demain soit meilleur ». Le camp en ligne est donné en Anglais, les possibilités de traduction dans d’autres langues ne sont pas encore certaines.
Pour s’inscrire à ce camp en ligne, une participation de 10€ est demandée. Si cette somme pose un problème pour vous, vous pouvez l’indiquer dans le formulaire d’inscription et nous allons chercher une solution.
Après le sommet en ligne, il y aura aussi un week-end actif avec les jeunes de Belgique, de sorte que nous puissions aussi nous rencontrer physiquement, à condition que les mesures sanitaires liées au corona le permettent. Ce week-end est prévu du 31 juillet au 2 août. Le lieu reste à définir. Les sujets abordés lors du week-end en présence physique seront en lien avec les sujets du sommet en ligne. C’est pourquoi vous pouvez uniquement participer au week-end en Belgique si vous avez suivi le camp en ligne auparavant.
 Vous trouverez plus d’informations sur Facebook et Instagram et à partir du dimanche 14/06, un lien d’inscription est disponible sur le site web d’AYUDH:  Vous avez entre 15 et 30 ans et vous voudriez vous laisser inspirer par le camp en ligne? N’attendez pas et inscrivez-vous le plus vite possible sur le site web. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 13 juilliet. Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas à contacter Léonie à: leonie.pairoux@hotmail.com
Pour AYUDH Belgique,
Leonie et Thomas

Satsang avec Swamini Amritajyoti Prana

Cher(e)s ami(e)s,

Dernièrement Swamini Amritajyoti Prana a donné un enseignement live en français depuis Amritapuri en Inde.
Le thème : Vivre le présent, vivre chaque instant de façon pleine et consciente – Comprendre les erreurs passées et réfléchir aux changements nécessaires.
Pour ceux qui n’avaient pas vus encore, trouvez le lien ici

Swamini Amritajyoti Prana

Swamini Amrita Jyoti Prana est représentante d’Amma en Europe, Présidente de l’association d’Amma en France : ETW-France et Directrice du Centre Amma – Ferme du Plessis.

Amis d’Amma

Le deuxième message d’Amma sur le coronavirus

 »Amma sait que vous vivez tous dans la peur du coronavirus. Amma pense à vous tous et prie pour vous. C’est un moment où vous devez exercer des précautions et une vigilance extrêmes. C’est le moment de répondre avec courage, maîtrise de soi et unité. Amma sait que vous avez tous peur. Mais la peur n’est pas ce dont nous avons besoin maintenant. Ce qu’il faut, c’est de la prudence et de la vigilance. Le courage est la qualité principale. Si vous avez du courage, vous pouvez tout surmonter. Par conséquent, abandonnez la peur et rassemblez votre courage. L’antivirus qui peut tuer ce virus est le courage. Le courage est l’antivirus de notre mental. Si vous vous liez d’amitié avec Dhairya Lakshmi – la déesse du courage – vous aurez la force d’affronter et de surmonter n’importe quoi.

Vous devez suivre strictement toutes les instructions et les directives données par leur gouvernement et par les garants de l’application des lois. En même temps, priez intensément, avec un cœur ouvert, pour la grâce de Dieu. Nos grands-mères avaient l’habitude de dire : « Prenez le médicament et chantez le mantra en même temps. » De même, notre effort assidu et la grâce de Dieu sont également requis dans ces circonstances. Chaque citoyen devrait avoir la même intensité d’attention et de vigilance – que celle d’un soldat sur le front de la guerre. Priez pour l’âme de ceux qui sont décédés et pour la paix de l’esprit de leurs familles.

Il y a trois ans, Amma a ressenti qu’une catastrophe imminente se profilait pour 2020. Fin 2017, Amma a développé la « Méditation des fleurs blanches de la paix mondiale et de la grâce divine » pour contrer ce désastre. Il y est dit que ce qui vient ne peut pas être complètement évité et que nous devrons en ressentir certains effets. Amma a expliqué cette technique de méditation et elle est pratiquée depuis deux ans, au bénéfice du monde. Mes enfants, Amma demande à chacun de pratiquer régulièrement cette méditation, une ou deux fois par jour au profit du monde entier.

Tout existe sous forme d’ondes ou de vibrations. Au siècle dernier, les Français ont conçu le Concorde, un avion de ligne capable de voler à des vitesses supersoniques. Le bang sonore de l’avion était si puissant que ses ondes de choc ont causé des dommages structurels aux bâtiments. De même, le son d’une chanson est transmis sous forme d’ondes ou de vibrations. Tout existe sous forme d’ondes ou de vibrations. Le type de vibration généré par la colère est différent de celui généré par une mère montrant de l’affection pour son enfant, qui est encore différent de celui généré par l’amour et différent de celui généré par la luxure. Les vibrations de nos prières couplées avec nos efforts diligents peuvent nous permettre de résister à ce virus. La prière avec un intention profonde (sankalpa) a un effet certain.

Tout a un rythme dans la création – une relation indéniable entre l’univers entier et chaque créature vivante en son sein. L’univers est comme un vaste réseau interconnecté. Imaginez quatre personnes tenant les quatre coins d’un filet. Si le filet est secoué en un seul endroit, la vibration est ressentie partout. De même, que nous en soyons conscients ou non, toutes nos actions se répercutent à travers la création, qu’elles soient réalisées en tant qu’individu ou en groupe. C’est pourquoi Amma dit à plusieurs reprises : « Nous ne sommes pas des îles individuelles mais des maillons d’une chaîne commune. N’attendez donc pas que les autres changent avant de changer. Vous pouvez créer du changement à l’extérieur en vous changeant à l’intérieur, même si d’autres ne le font pas. »

Supposons que quelqu’un vivant au 10e étage d’un immeuble voie le rez-de-chaussée en feu et entende une personne qui y habite lui demander de l’aide. S’il dit : « C’est le rez-de-chaussée qui est en feu. C’est votre problème. Pourquoi devrais-je m’en inquiéter ? » Agir ainsi serait une folie totale car le feu au rez-de-chaussée se propagera bientôt vers le haut. De la même manière, le problème de quelqu’un d’autre aujourd’hui deviendra notre problème demain.

De même, lorsque le virus est apparu pour la première fois en Chine, nous pensions tous que c’était le problème de la Chine, pas le nôtre. Finalement, cela ne s’est-il pas avéré être notre problème ? La question n’est pas de savoir s’ils ont maîtrisé la maladie ou non, mais comment nous nous y attaquons. Si nous sommes vigilants et faisons preuve de prudence et de diligence, nous serons en mesure de nous protéger et d’empêcher la propagation de la maladie.

Que devez vous faire ? Imaginez que nous nous cassions une jambe. Nous devrons peut-être rester dans notre chambre, parfois de deux à six mois. Nous ne considérerons pas cela comme un fardeau car nous savons que cela est nécessaire pour que notre jambe guérisse. De même, l’isolement, les règles d’hygiène et l’extrême prudence que nous devons pratiquer maintenant nous aideront à gagner en force pour lutter contre le virus. Ceux qui ont contracté le virus ne devraient pas avoir peur. Respectez simplement la quarantaine et assurez-vous de ne pas diffuser le virus aux autres. Restez dans votre chambre. De même, si vous développez des symptômes, informez les autorités compétentes et demandez de l’aide.

L’Ashram d’Amritapuri compte actuellement 3 000 personnes. Il y a des personnes de nombreuses pays ainsi que des Indiens qui vivent ici. Dans l’ashram, nous adhérons strictement aux réglementations gouvernementales et ne permettons à personne d’entrer. Même ceux qui vivent ici ne sont pas autorisés à revenir pendant plusieurs jours s’ils sortent. Ces règles ont été établies par le gouvernement, et nous nous y sommes conformés. Ces 3 000 personnes ici doivent également être protégées. C’est pourquoi ces règles ont été instituées.

Pendant ce temps, Amma reçoit en privé ceux qui n’ont pas quitté l’ashram. C’est cette seule fois de l’année qui permet aux résidents de l’ashram de partager leurs problèmes avec Amma. Amma appelle chaque personne et écoute ses difficultés. Habituellement, chaque année, Amma réserve environ 25 jours pour cela. En suivant toutes les directives du gouvernement, Amma sort pour la méditation et la prière quotidiennes. Le reste du temps est réservé à l’écoute des problèmes des résidents.

Le gouvernement indien a été très rapide et proactif dans la lutte contre la pandémie. C’est pourquoi nous avons pu lui résister jusqu’à un certain point. Prions sincèrement et pratiquons la vigilance appropriée et la prudence, afin qu’elle soit contenue et ne se propage pas plus loin. Protégeons-nous et soyons épargnés. Nous sommes nous-mêmes la lumière ou l’obscurité sur notre propre chemin. Nous sommes nous-mêmes les épines ou les fleurs sur notre chemin.

Il y a toujours une limite à l’effort humain. Quelle que soit la prudence avec laquelle nous conduisons notre voiture, un conducteur imprudent peut nous percuter. Pour que quoi que ce soit porte ses fruits, le facteur de la grâce est nécessaire. Un effort approprié est nécessaire en premier. Mais pour qu’une action réussisse, nous avons besoin de la grâce. La prière est essentielle pour recevoir cette grâce.

Maintenant, mes enfants ont compris que notre vie n’est que dans le moment présent. Même notre prochain respiration n’est pas entre nos mains. La vraie durée de notre vie est déterminée par la façon dont nous utilisons le moment présent. Parce que c’est là que réside notre vie. Amma dit toujours que ses enfants doivent se connaître soi-mêmes. Connaissez-vous vous-mêmes et priez pour le monde avec conscience, enthousiasme et paix.

Asseyez-vous quotidiennement pour chanter le mantra : « Om lokah samastah sukhino bhavantu » pendant un certain temps. C’est une bonne pratique pendant cette période.»
 

Om lokah samastah sukhino bhavantu
Om shanti shanti shantih

 
"Que la grâce vous bénisse."

Amma – 23 mars 2020
Amritapuri Ashram

Action de ramassage de détritus le 8 Mars

PARTICIPEZ A UNE NATURE PLUS PROPRE

As-tu envie de faire quelque chose pour la nature et ton prochain?
As-tu envie de mettre les mains à la pâte?
Veux-tu apprendre à tes enfants que les détritus sont pour la poubelle?
Aimes-tu l’aventure dans une nature à te couper le souffle?
Aimes-tu vivre quelque chose à raconter avec fierté?

Nous avons alors pour toi l’invitation idéale:

Grande action de ramassage de détritus le long de la Durme et de l’Escaut
Dimanche 8 mars (14h-17h)

Le groupe environnemental local « Ons Streven » organise en collaboration avec « Vrienden van Amma » un grand nettoyage de printemps dans le polder de Tielrode et le long des rives de la Durme et de l’Escaut.

Le « butin » des petits et grands déchets sera rassemblé à la statue « Den Toeter ». Aide-nous à donner ce traitement esthétique à la nature!

Nous nous rassemblons à 14h près de la statue « Den Toeter », au bout de la Sint-Jozefstraat (près du bac Tielrode-Hamme sur la Durme). La commune de Temse apporte le support logistique: sacs poubelle, gants et autre matériel utile. Munis-toi de bottes et de vêtements imperméables!

Nous te garantissons:

  • Un bel après-midi dans une nature magnifique qui embellit à chaque minute
  • Avec toi de chouettes personnes motivées
  • Des trouvailles amusantes: un morceau de drone, un casque moto, des jouets, des bouées de sauvetage…
  • Un échange agréable avec une petite collation.

Petits et grands, rejoignez-nous!

Les Amis d’Amma

AMRITA YOGA RETREAT “BALA NAMASKAR”

Amrita Yoga

Le weekend du 25 – 26 janvier 2020 un  cours d’ Amrita Yoga sera donné au centre Amma Belgique (Broekstraat 6, 9140 Tilrode).  il y a encore quelques places disponibles.

Amrita Yoga

Amrita Yoga est une forme de yoga qui s’inspire de l’amour inconditionnel et d’une

attitude de service au monde. Amrita Yoga propose une approche holistique centrée
sur la « Conscience avec une intention centrée dans le cœur » et vise à transcender
la pratique des exercices physiques.
Amrita Yoga est une pratique d’Asana* qui se concentre sur la totalité. Les exercices
d’ Amrita Yoga stimulent de façon unique notre vivacité d’esprit et nous amènent au
plus profond de notre cœur. Amrita Yoga apprend comment s’aligner avec « l’Être »
intérieur et comment se connecter profondément avec notre Essence.
* exercices de posture

Bala Namaskar

La série que vous apprenez dans ce cours s’appelle « Bala Namaskar ». Bala signifie

littéralement « enfant » mais a ici également le sens de « simple »,  Namaskar fait
référence à un salut respectueux. La retraite offre l’occasion d’apprendre un
ensemble simple d’exercices de yoga que vous pouvez pratiquer régulièrement.
C’est la série d’exercices la plus simple d’ Amrita Yoga et ne convient pas
qu’aux débutants mais également aux personnes avec une pratique de yoga. Le Bala
Namaskar est intéressant en raison de l’accent mis sur la conscience et la dévotion
dans l’exercice.
En plus de la pratique des asanas, la retraite offre la possibilité de participer aux bhajans*, à une conférence sur le yoga et/ou à une marche
méditative.
Traditionnellement, une pratique spirituelle personnelle peut être ainsi approfondie.
* chants dévotionnels

Programme:

Samedi 25 janvier: 9.30 – 17.30 (café/thé, repas chaud inclus)

Dimanche 26 janvier: 9.00 – 12.30 (café/thé, potage et pain inclus)

Prix (incluant repas et boissons) : € 100,-

Le cours est donné par Anne Wohltat. Elle a été formée à l’Amritapura afin
d’enseigner l’ Amrita Yoga et vit dans l’ashram d’Amma en Allemagne.

Attention!

  • Le cours est donné en anglais. Si possible, il sera traduit en néerlandais/français, mais gardez à l’esprit que nos possibilités sont limitées.
    Nous faisons de notre mieux mais ne pouvons pas garantir une traduction.
    Une bonne connaissance de l’anglais est nécessaire pour pouvoir participer.
  • Vous vous inscrivez pour tout le week-end du cours, mais le samedi soir après le cours, vous êtes libre. Il n’est pas possible de passer la nuit au centre. Nous pouvons cependant vous donner des adresses de chambres d’hôtes (bed&breakfast, hôtels) dans les environs.
  • Si vous remplissez ce formulaire et suivez bien nos autres instructions, nous pouvons vous réserver une place. Votre inscription est définitive après le paiement. Vous recevrez les détails du paiement peu de temps après avoir rempli le formulaire. Veuillez svp ne pas transférer le montant du cours avant d’avoir reçu les modalités du paiement.

Les Amis d’Amma

Live in Labs

Pendant le programme à Chalons, j’ai été convié pour un seva au stand info du centre belge. Avant le début du programme, nous nous sommes assis ensemble afin de bien définir le seva de chacun. Il nous a aussi été conseillé, aux moments plus calmes, de nous informer sur un projet d’Amma à l’un des stands du hall.

J’ai donc été jeter un coup d’œil lors d’un moment plus calme. J’étais étonné de pouvoir le faire pendant mon seva… Il y avait beaucoup de livres sur les nombreux projets d’Amma. Après avoir regardé un peu autour de moi, j’ai opté pour un livre au titre « Live in labs ». Cela signifie « Vivre dans les laboratoires ». C’était tout d’abord la couverture du livre qui m’interpellait. Les arbres verts faisaient l’ouverture au titre et m’apportaient, d’une façon ou d’une autre, la paix. Et en regardant un peu plus attentivement, j’ai lu le sous-titre « Experience is the final evidence for knowing », « L’expérience est la preuve ultime de la connaissance ». Cela a éveillé ma curiosité car j’avais toujours eu le sentiment que je devais expérimenter les choses avant de les connaître. Voilà pourquoi j’ai été de suite séduit par le titre !


Le contenu était étonnamment intéressant. J’ai commencé par les premières phrases du livre mais très vite les yeux se sont tournés vers le message du leader du projet, Amma :

« Quand on essaie d’aimer ou de servir sans comprendre ceux qu’on sert, on finit souvent par faire du mal à la société ou à soi-même. Pour qu’un service fonctionne bien, il doit aller de pair avec le discernement. C’est l’essence même du développement durable.
Toutes les universités devraient envoyer leurs étudiants dans des villages isolés et pauvres ou dans de bidonvilles urbains pendant leurs études, au moins un ou deux mois. Là, ils pourraient voir directement quelles situations et quels problèmes les pauvres doivent endurer. Ils pourraient alors développer des solutions et écrire des articles au sujet de cette étude. Cela nous aiderait à aider les nécessiteux de la manière la plus efficace possible. Et cela susciterait aussi la compassion chez les jeunes d’aujourd’hui. »
C’est exactement ce qu’Amma met en pratique avec notamment ce projet « Live in labs ». « Live in labs » est un programme d’étude à l’université Amrita Vishwa Vidyapeetham. Ainsi des étudiants de différentes disciplines vont vivre de 2 semaines à 6 mois dans une communauté rurale en Inde. Ils y travaillent autour d’une problématique contemporaine liée aux objectifs du développement durable (sustainable development goals). Il peut s’agir de santé, d’éducation de qualité, d’eau propre et de sanitaires, d’égalité des sexes etc. Les étudiants vivent avec les villageois et expérimentent ainsi de près leurs problèmes. Ils font des recherches, écoutent et demandent un feedback aux villageois.


Ils se retirent ensuite, traitent leurs données et tentent de développer des solutions efficaces et durables. Comme ils ont vécu dans les mêmes conditions que les villageois et expérimenté le problème personnellement, ils peuvent rechercher de manière beaucoup plus spécifique. Ils testent les solutions possibles et si elles s’avèrent bonnes, ils les appliquent sur place avec les villageois. En l’expliquant directement aux villageois et en faisant tout le processus avec eux, on s’attaque directement au problème. Les villageois peuvent ainsi continuer à appliquer la solution après le départ des étudiants. Ceci favorise la continuité. Les étudiants utilisent les résultats de leurs recherches. Tant les villageois que les étudiants vivent le projet comme une expérience instructive.


Un exemple d’un tel projet dans le domaine de la santé est le « Scalable Rural Health Model : Outpatient Remote Monitoring System ». Il s’agit d’un modèle de santé qui peut être appliqué dans les zones rurales et qui peut facilement être étendu à mesure que le nombre d’utilisateurs augmente. Il s’agit d’un appareil portable et sans fil pour l’évaluation des paramètres de santé vitaux des personnes vivant dans des régions éloignées. Il y a peu de médecins dans ces régions éloignées en Inde. En conséquence, les patients sont obligés de se rendre à l’hôpital ou au centre de santé le plus proche. En raison de leur isolement, la plupart des centres manquent de personnel. La population locale vit dans la pauvreté. C’est pourquoi ils ne renonceront jamais de sitôt à une journée de travail pour aller à l’hôpital. De plus, en raison des très nombreux patients, les médecins ne sont pas toujours en mesure de leur donner une consultation immédiate.
Ce sont les conclusions des étudiants qui sont restés avec une population locale. Les étudiants ont ainsi développé un système de recherche qui permet aux médecins de détecter à distance les patients les plus à risque, de donner directement des conseils ou de proposer des interventions d’urgence. Cela accroît l’accessibilité, l’abordabilité et la disponibilité de soins de santé de qualité.

Amma a personnellement testé un tel prototype d’appareil portable qui surveille les paramètres vitaux. Une photo des étudiants, montrant le système à Amma, se trouvait dans le petit livre. Elle montre Amma en train de tester le nouveau dispositif portable et sans fil. C’est beau de voir Amma se proposer comme cobaye !


Il y a encore de nombreux projets « live in labs » extrêmement inspirants et dont les solutions intelligentes et pratiques développés sur mesure pour les villageois et leurs conditions de vie, m’ont étonné.

Mais ce qui m’étonne le plus c’est que ce seul projet « live in labs » a déjà plus de 150 sous-projets ! Ce n’est qu’un seul petit livre sur la table avec les informations sur les projets d’Amma. C’est un projet qui a un tel impact sur le monde… Qu’en est-il alors de tous ces autres projets se trouvant sur la table ? Qu’est-ce qu’Amma a déjà tout réalisé dans le monde ? Comment fait-elle ?

J’ai jeté un autre coup d’œil à Amma… et j’ai vu tout ce qu’elle faisait sur scène, comment elle est l’empathie en pratique, comment elle est le « live in labs »…

J’étais heureux d’avoir été m’informer, j’ai appris à connaître encore mieux Amma…

Video sur « Live in labs” en anglais

Consulter la brochure mentionnée ici.

Rétrospective: Amritavarsham 66

Le dernier tour européen d’Amma a commencé peu après son anniversaire. C’est pourquoi vous n’avez pas encore reçu de newsletter à ce sujet. Un Matruvani* récent contenait un rapport sur l’anniversaire d’Amma que nous aimerions, comme une sorte de rétrospective, vous traduire.

*Matruvani = magazine mensuel de Amritapuri

Les amis d’Amma

Consécration au dharma* : Amritavarsham66

* dharma = dans l’hindouisme le terme ‘dharma’ se réfère principalement à l’action juste, au bon moment, de la bonne manière et pour les bonnes raisons selon les lois universelles de la nature humaine, ce qui mènera à la satisfaction, au bonheur et à la prospérité.

 “Bien que ce soit un temps festif, Amma ressent beaucoup de peine en pensant à toutes les personnes qui souffrent sur terre à cause des catastrophes naturelles, des émeutes et de la violence ». C’est avec ces mots qu’Amma a commencé la conférence donnée le jour de son anniversaire. Ses paroles font écho à sa vision, répétée à maintes reprises ces dernières années :« L’esprit humain et la nature sont tous deux dans un état inquiétant ». Si cette situation ne change pas, nous ne pourrons plus jamais jouir d’une paix de l’esprit ni des bénédictions de la nature. Afin de réaliser ce changement, la grâce divine est nécessaire. Grâce que nous ne mériterons qu’à condition de fournir les efforts indispensables ».
Amma dit: “Dieu ne donnera pas sans engagement personnel. L’effort et la grâce de chacun sont inextricablement liés. Lorsque vous pratiquez avec abandon et discipline les “tapas” (détachement), vous expérimenterez la grâce divine coulant en vous.
Toutes les initiatives et les moments forts des célébrations de Amma ont une chose en commun, elles sont liées au dharma. Amma a donc souligné la nécessité du dharma-bodha: « la conscience de ce qui devrait être et ne pas être fait… Cette prise de conscience est essentielle si nous voulons que toutes nos interactions sociales apportent autant de bien aux autres qu’à nous-mêmes ».
Les cérémonies d’anniversaire sont donc très justement appelées Amritavarsham : ‘un torrent d’amrita ou nectar’. Les anciens sages considéraient l’amrita comme une ambroisie qui les rendait immortels. Mais un cœur noble qui aime et sert les autres de façon désintéressée serait un elixir plus digne. Amma paralyse toute tentative d’attirer l’attention sur elle. Elle profite plutôt de la célébration de son anniversaire pour faire la lumière sur la situation difficile de ceux qui sont dans le besoin et qui souffrent. C’est cette compassion totale et chaleureuse qui fait qu’elle est aimée. Elle est la plus grande bienfaitrice des projets humanitaires et la véritable incarnation du mantra ‘Lokah samastah sukhino bhavantu’ (Que tous les êtres vivants de l’univers trouvent le bonheur et la paix).
Amma voit tous les êtres vivants non seulement comme une grande famille, mais ils forment aussi un tout organique. C’est précisément pour cette raison qu’elle ressent et comprend la douleur des autres. Amma dit : « La clé de la paix mondiale est entre les mains de chacun. Tout comme chaque membre de la famille partage la responsabilité de protéger le foyer, chacun de nous est co-responsable de la paix mondiale. L’amour et l’unité ne sont pas étrangers à la nature humaine, ils sont le véritable fondement de l’existence humaine… Tant que nous ne nous libérerons pas de notre haine et de notre hostilité, toutes nos tentatives pour parvenir à la paix éternelle échoueront. Car ces tentatives seront entachées par nos préférences et nos aversions individuelles… Seuls ceux qui connaissent la vraie paix en eux-mêmes peuvent apporter la paix aux autres ».
Et c’est ce que fait Amma. Le jour de ses 66 ans, Amma a donné abondamment. Après un long programme le matin, elle a commencé à donner le darshan l’après-midi du 27/9. Et elle a continué ainsi jusqu’à 11h le lendemain. Vingt-six heures durant elle est restée assise sans interruption sur la scène. Vers la fin, Amma semblait un peu pâle, mais elle rayonnait de paix et de joie.
L’esprit au-dessus du corps, l’esprit au-dessus de la matière… Quel que soit le nom que nous lui donnons, la vérité indéniable est qu’Amma est un modèle de paix – une paix qui n’est pas affectée par des circonstances extérieures, une paix qui transcende toute compréhension. Puissent ses paroles et actes nous inspirer les efforts nécessaires pour promouvoir un monde dharmique. Puisse la grâce divine couronner nos efforts. Et puisque l’aide aux personnes démunies reste toujours centrale lors de l’anniversaire d’Amma, nous clôturons cette newsletter par une introduction sur l’un des projets d’Amma. Il a été écrit par un bénévole au stand d’information du centre.

En savoir plus sur ‘Live in Labs’.

 

De l’ancien à l’an neuf

Nous vous invitons à célébrer avec nous le passage à l’an neuf. Nous le faisons comme les autres années avec des récitations, texte, bhajans et méditation et à 00.00 h nous répétons le mantra qui est chanté dans tous les centres Amma de par le monde, à ce même moment.

Lokah Samastah Sukhino Bhavanthu
« Puisse chacun trouver le bonheur et la paix »

Au fil du temps, ce mantra forme une prière de paix autour de notre terre.
Il y aura du temps pour une tasse de thé avec quelque douceur et d’habitude nous poursuivons avec un film pour ceux qui aiment rester.
Début: 21h
Entrée: libre

Peu après le Nouvel An, le 4 janvier, nous sommes à nouveau invités à cuire des gaufres chaudes que nous offrons comme dessert pour le repas annuel organisé par VLOS (Accueil Réfugiés Sint-Niklaas) pour les réfugiés de la région. Si vous souhaitez soutenir cette initiative, vous pouvez faire un don pour les ingrédients via le numéro de compte: Vrienden van Amma VZW (BE58 7376 2524 6279). Vous encouragez ainsi également les bénévoles qui feront de la pâte et des gaufres toute la journée pour les réchauffer au moment suprême, avant de les servir. Un geste chaleureux qui fait de nombreux visages heureux!

Attention: Suite à ces activités, le satsang du jeudi 2 janvier sera annulé. La prochaine réunion aura lieu le dimanche 12 janvier: à 9h30 pour l’achana et à 10h30 pour les bhajans.

La tournée européenne d’Amma 2019

Amma visitera 11 villes européennes du 11 octobre au 19 novembre. Pendant les programmes des bhajans seront chantés (avec des intentions pleines d’amour), des satsangs donnés (enseignement spirituel) et chacun pourra recevoir un darshan. Le darshan est une rencontre personnelle avec Amma sous forme d’une embrassade.

Nous vous étions encore redevables de quelques détails pratiques. Vous trouverez toutes les infos utiles sur les sites locaux: comment arriver sur place, où trouver une nuitée, comment aider sur place, etc. Tenez ces sites locaux à l’œil pour des changements de dernière minute, toujours possibles…
Nous vous informons également sur notre participation au programme au Pays-Bas et en Chalons-en-Champagne.

Dates du tour européen d’Amma

  • 11-13 octobre : Brombachtal (Centre Allemand)
    Premier jour à partir de 11h (1 programme)
    – Adresse : Hof Herrenberg, Hof Herrenberg 1, 64753 Brombachtal
    – Inscrivez-vous gratuitement sur www.amma.de pour le co-voiturage et les parkings
    – Website (allemand et anglais) www.amma.de
    – Email : zentrum@amma.de, pour le bénévolat : seva.hofherrenberg@amma.de
  • 15-16 octobre : Houten (Pays-Bas)
    Premier jour à partir de 10h (deux programmes)
    – Adresse : Expo Houten, Meidoornkade 24, 3992 AE Houten
    – Website : www.amma.nl
    – Email : info@amma.nl
  • 18-20 octobre : Winterthur (Suisse)
    Premier jour à partir de 10h (deux programmes)
    – Adresse : Eulach Hallen, Wartstrasse 73, 8400 Winterthur
    – Website : www.amma.ch
    – Email : info@amma.ch
  • 22-23 octobre: Copenhague (Danemark)
    Premier jour à partir de 10h (deux programmes)
    – Adresse : Brøndby Hallen, Brøndby Stadion 10, 2605 Brøndbyvester.
    – Website : www.amma-danmark.dk
  • 25-27 octobre : Châlons-en-Champagne (France)
    https://www.etw-france.org/amma-la-fondatrice/comment-rencontrer-amma/programme-de-paris/
  • 29-30 octobre : Munich (Allemand)
    Premier jour à partir de 10h (2 programmes)
    – Adresse : Montessori Biberkor, 82335 Berg am Starnberger See
    – Inscrivez-vous gratuitement sur www.amma.de pour le co-voiturage et les parkings
    – Website (allemand et anglais) www.amma.de
    – Email : muenchen-info@amma.de
  • 1-2 novembre : Londres (Royaume-Uni)
    Premier jour à partir de 10h (2 programmes)
    – Adresse : Sandown Park, Portsmouth Rd, Esher, Surrey KT10 9AJ
    – Website : www.amma.org.uk
  • 4-6 novembre : Marseille (France)
    https://www.etw-france.org/amma-la-fondatrice/comment-rencontrer-amma/programme-de-marseille/
  • 9-11 novembre : Milan (Italie)
    Premier jour à partir de 11h (un seul programme)
    – Adresse : Centro Congressi de Esposizioni Malpensafiere, via XI Settembre, 16 – Busto Arsizio (VA)
    – Website : www.amma-italia.it
    – Email : info@amma-italia.it / helpdesk@amma-italia.it
    – Tel : +39 3403830745 (Francesca) / +39 3337286701 (Graziella) / (18h-23h)
  • 13-14 novembre : Helsinki (Finlande)
    Premier jour à partir de 10h (2 programmes)
    – Website: www.amma.fi
  • 16-18 novembre : Barcelone (Espange) Premier jour à partir de 11h (un seul programme)
    – Adresse : Palais des sports de Granollers, Carrer de Francesc Macià i Llussà, s/n, 08400 Granollers, Barcelona
    – Website: http://www.amma-spain.org/
    – Email : ammaspain@yahoo.es, pour le seva : seva@amma-spain.org

En enregistrant le folder du programme d’Amma au Pays-bas et/ou au France, vous pouvez nous aider à les propager. Vous pouvez en imprimer quelques-uns, les plier et les déposer à un endroit idéal pour les intéressés. Transférez également ce mail ou les folders digitalement.

 

Les programmes au Pays-Bas et en Chalons-en-Champagne sont aussi soutenus par de nombreux belges

Où les trouver :

  • Stand d’information Centre Amma Belgique
    Le stand info a un drapeau violet avec la photo de la fontaine du jardin au Centre. A la demande d’Amma ce stand belge sera également présent à Chalons-en-Champagne. Nous vous acceuillerons volontiers en français.
    Nous vous aiderons avec toutes vos questions. Nous sommes plus spécifiquement prêts pour les questions concernant Amma et les projets qui fonctionnent sous sa direction (Embracing The World).
    Nous pourrons également vous informer au sujet de la routine quotidienne et hebdomadaire du Centre, les programmes fréquents ou uniques et les activités plus sociétales.
    Si vous êtes intéressé pour un cours de méditation IAM (en français) ou un cours Amrita Yoga (en anglais), vous pouvez vous préinscrire à notre stand. Vous serez alors contacté dès que les dates seront fixées et ce avant l’ouverture des inscriptions.
    Finalement vous pouvez simplement venir prendre place et goûter de l’ambiance par des images vidéo, des albums photos.
  • Cuisson de gaufres
    Les cuistots de gaufres, qui plusieurs fois par an se retrouvent sur le Meir à Anvers afin d’y vendre gaufres et smoothies au profit des projets d’Amma, sont également présents chaque année au programme à Houten ! Suivez votre nez et profitez de leur chaleureux service!
  • Divers
    Il y a aussi de nombreuses personnes qui aident différemment au programme. Si vous souhaitez en savoir plus pour le programme au Pays-Bas, vous pouvez contacter Ed (Nirmal) Dewilde (tél: 0(0 32) 474 99 35 05 entre 19-21u).
    A Chalons-en-Champagne vous trouverez bien sûr de nombreux belges francophones parmi les aidants. Si vous souhaitez les rejoindre: Anne-Laure : 0(0) – 33 6.11.44.18.00 / francenord-seva@etw-france.org ou compléter le formulaire.
    Aider est une manière bien particulière pour entrer en contact avec Amma. Vous pouvez vous engager dès maintenant mais également voir sur place si vous disposez d’une petite heure. Demandez la table des sevas (seva est un bénévolat).

ATTENTION!!!
Il n’y aura pas de programmes au centre durant le tour européen d’Amma (du 11 octobre au 19 novembre incl.) vu que la plupart des personnes seront auprès d’Amma.